Ce que vous trouverez ici ...

En attendant un nouveau site, tout beau, tout neuf, vous trouverez ici les informations et actualités de la Coopérative d'Activités et d'Emploi RurBan Coop.

lundi 19 décembre 2011

Un samedi matin à Longjumeau ...

On s'installe pour signer...
Un samedi de décembre, à Longjumeau, trois compères se retrouvent pour que la RurBan Coop voit enfin le jour... 

 
   
On se rappelle comment on s'appelle ...

Sarah nous a rejoint ...
Et hop une photo de groupe ! Merci à la photographe !



 Une bien belle journée que ce samedi 17 décembre ! Merci à Régine (et Gilles bien sûr!) pour son accueil, à David et Jeanne pour leur patience, à Marie et Cécile pour leurs sourires, à Mme Tainguy pour sa bonne humeur !
 

samedi 17 décembre 2011

H-2!

Dans un peu plus de deux heures, on signe les statuts... pensez a nous!

jeudi 15 décembre 2011

Faire Part de Naissance !!

Sarah, Gilles et moi même sommes ravis de vous faire part de la naissance officielle de la RurBan Coop samedi prochain, le 17/12/2011.

Nous avons rendez-vous tous les trois à la Caisse d'Epargne pour déposer le capital et nous signerons les statuts dans la foulée.

Il nous faudra encore quelques semaines pour être tout à fait opérationnel, mais nous y sommes, la naissance est imminente.

Une petite note personnelle maintenant ...

Je travaille sur ce projet depuis maintenant un peu plus de deux ans. Il a muri en même temps que mon troisième enfant dans mon ventre.

Aujourd'hui, nous sommes 3 futurs co-gérants, et une douzaine d'entrepreneurs et de futurs entrepreneurs gravitent autour de nous. Quelques détails techniques restent à régler, mais nous serons définitivement opérationnels en février / mars au plus tard .

Je suis fière aujourd'hui du chemin accompli, fière de tous ceux qui sont autour de nous et qui nous ont permis d'avancer dans la bonne direction (mention spéciale à mon beau frère, entrepreneur salarié chez Oxalis, qui m'a bien aidé sans le savoir surement).

Et je suis fière de moi et ça fait pas de mal de le dire, car j'ai pu mettre sur la table mon bébé entreprise, le confier à un collectif, le voir grandir grâce à eux, évoluer, être modifié, bref vivre...

Je n'aurais pas réussi sans mes deux acolytes dans le projet, Sarah et Gilles, je n'aurais pas réussi non plus sans les conseils avisés de Roger Daviau de la Coopactive, les lectures de Béatrice Poncin, le logo dessiné par mon papa, les partenaires qui nous soutiennent, les longues discussions avec mes collègues de l'Afile sur le pourquoi et pourqui une CAE (mention spéciale à Baytir) ...

Je suis très heureuse de toutes ces rencontres, tout ses échanges, qui nous ont permis de mener à bien ce projet.

Alors un très grand merci à tous !

Céline

lundi 21 novembre 2011

Les multiples visages : Sandrine Connault, écrivain public


Cabinet Sandrine Connault

Ecrivain public- Juriste contentieux


L’écrivain public est ce qu’on appelle un métier d’autrefois. C’était le scribe en Egypte ou dans l’Antiquité, le clerc au Moyen Age, ou encore l’écrivain de rue dans les grandes villes du monde entier.
Par définition, l’écrivain public écrit pour les autres. A travers les époques, il a toujours été le trait d’union entre la population et l’administration. Aujourd’hui, il remplit encore ce rôle même si sa clientèle n’est plus analphabète.
Notre société moderne, trop rapide, trop complexe redonne au métier d’écrivain public toutes ses lettres de noblesse. Qui n’a pas manqué de temps pour répondre à un courrier ? Qui ne s’est pas interrogé un jour pour trouver la bonne formulation ? Qui ne s’est pas senti perdu face à un document administratif…Les exemples sont nombreux.
L’écrivain public est donc là pour pallier toutes ces difficultés quotidiennes.
J’ai toujours eu envie d’aider les autres, de partager mes connaissances et mes compétences. Alors après 12 années  d’expérience dans le domaine du contentieux, et à force d’être régulièrement sollicitée par mon entourage pour rédiger des courriers, des lettres de motivation, etc… j’ai décidé de donner une nouvelle direction à ma vie professionnelle. Je suis devenue officiellement en avril 2011 écrivain public-juriste contentieux en Région parisienne mais aussi sur la toile grâce à Internet.
Notre société crée de plus en plus d’indifférence, moi, je développe la proximité, la personnalisation et l’empathie.
Je reçois sur RDV à la médiathèque de Tigery (91). J’anime plusieurs pages sur facebook et sur google+
Je suis à l’écoute de mes clients pour que chacun de mes mots, chacun de mes conseils et chacune de mes actions émanent d’eux comme s’ils en étaient les initiateurs et aboutissent à un résultat positif. Je suis en quelque sort, leur libératrice de soucis.
Je propose les services suivants :
·      Aide au recouvrement et à la gestion des litiges
·      Aide administrative
·      Aide rédactionnelle

jeudi 17 novembre 2011

Les multipes visages : &maCom - Communication durable

&maCom - communication durable est une agence basée à La Rochette (77, proche Melun) et créée par Emmanuelle Orvain depuis Avril 2010.

Pourquoi "communication" ? Et pourquoi "durable" ?

- Communiquer, c'est faire passer un message aux bonnes cibles au bon moment. &maCom vous donne des conseils pour avancer et faire connaitre vos initiatives et actions grâce à un rédactionnel de qualité.
Site web, plaquettes, e-mailings : &maCom s'est alliée à deux expertes techniques pour faire naître "Les 3 créa", pour que vos messages soient cohérents de votre carte de visite à votre site web !

- Le développement durable fait partie des priorités d'Emmanuelle Orvain, comme on peut le voir sur le blog de l'agence &maCom (Emmanuelle suit en parallèle de son activité un master en Management et Développement Durable).

Grâce au partenariat Trois'elles formation, &maCom propose un programme de formations décliné sur plusieurs fonctions clefs dans l'entreprise pour implémenter concrètement une démarche développement durable que l'on soit chef d'entreprise, assistant(e) de direction, responsable achat, chargé(e) de communication...

Les multiples visages de la Rur'Ban ...

Nous allons commencer aujourd'hui une série de portraits des personnes, entrepreneurs, gravitant autour de la Rur'Ban Coop.

Tous ne seront peut être pas entrepreneur salarié, mais ils ont tous à un instant T, participé à l'élaboration de notre auberge espagnole de la création d'activités.

Sans eux, la Rur'Ban ne serait encore qu'une jolie idée dans ma tête, à moi, Céline. Je parle rarement à la première personne sur ce blog, mais aujourd'hui, je tiens par cette série de portraits, à les remercier toutes et tous pour ce qu'ils apportent au projet. 

J'ai donc demandé à chacun de m'envoyer leurs portraits, et au fur-et-à mesure que je les recevrais, je les publierais. Je pense par la suite leur consacrer une partie de notre blog.


Le bal commence aujourd'hui par Emmanuelle Orvain... Bonne lecture, et surtout bonne rencontre... avec nous !


Céline

mardi 15 novembre 2011

Progression du projet

Encore de trop longues semaines sans vous avoir donné de nouvelles !

Nous sommes toujours là cependant et plus que jamais décidé à être la prochaine CAE de grande couronne !

La Seine et Marne Sud et l'Essonne sont des départements encore très peu couverts sur ce sujet, et nous sommes bien décidés à venir compléter le paysage francilien des Coopératives d'activités et d'emplois.

Nous sommes en pleine réflexion sur le montage budgétaire du projet, et l'arrivée de Gilles nous permet de dégager deux axes majeurs de notre ligne de conduite :

- l'entrepreunariat au féminin

- la gestion d'une nouvelle activité au sein d'une CAE après avoir vécu un échec entrepreunarial.

En effet, lorsque l'on est une femme, parfois maman, parfois mono-parentale, le statut d'entrepreneur salarié apporte la stabilité nécessaire pour se concentrer pleinement sur son activité.

Et lorsque l'on a été à la tête de sa propre entreprise, avec ou sans salariés, et que l'on a subit un échec, comment remonter la pente, et se sentir encore prêt à mener son activité de front, si ce n'est accompagné et soutenu par un collectif incarné par une coopérative ?

Mais nos axes majeurs ne seront pas nos spécialités, car une coopérative ne peut vivre que grâce à la pluralité des visages, des activités, des envies et des besoins qui la composent .

Alors il est encore temps de venir nous rejoindre, d'apporter votre pierre à l'édifice Rur'Ban Coop !




mercredi 24 août 2011

C'est bientôt la rentrée !

Allez hop on sort de sa torpeur !

Sous cette chaleur étouffante, la fin de l'été s'annonce et la dernière ligne droite pour la création de la Rur'Ban Coop arrive !

Reprise des contacts, recherche active d'un local, mise en forme de l'organisation interne... Il est encore temps, si vous souhaitez y participer, de nous rejoindre !

Et de réfléchir à un bel évènement de lancement, simple, convivial, mais professionnel, à l'image de la Rur'Ban et de ses membres .

A bientôt !

lundi 20 juin 2011

Quelques nouvelles...

Des nouvelles après un long silence !

Nous sommes dans la période de recherches de financements... Nous remplissons des dossiers, prenons des contacts, des rendez-vous, et plus trop trop de temps pour écrire sur ce blog.

Mais nous vous devons, à vous lecteurs, des nouvelles régulières! Donc Mea Culpa, on va redonner des nouvelles plus régulièrement.

Nous avons eu quelques frayeurs concernant les financements de la Région Ile-de-France, mais grâce à l'intervention des élus seine et marnais au Conseil Régional, nous sommes rassurés quand au soutien de l'institution.

A bientôt pour de nouvelles aventures !!

mercredi 11 mai 2011

Naissance d'un collectif ...



Un arbre à palabres ( un cerisier en fait ...) , des plats à partager, quelques boissons au gout de chacun, une envie de se connaitre, de se reconnaitre, de s'indentifier, de s'investir, d'y croire, de le vouloir ....





Des présentations, des échanges, des contradictions, des différences, des complémentarités, des points communs, des convergences...








Le 9 mai, dans mon jardin, la Rur'Ban Coop est née.

Merci à tous .


mercredi 27 avril 2011

Je suis déjà en activité, pourquoi rejoindre la Rur'Ban Coop ?

Je suis un artisan, une profession libérale, un auto-entrepreneur... Mon entreprise fonctionne.

Pourquoi rejoindre la Rur'Ban Coop?


  • Rejoindre un collectif, ne plus se sentir isolé

Avoir la possibilité de travailler dans des locaux partagés, recevoir des clients, vivre des moments conviviaux entre entrepreneurs, permet de sortir de l'isolement rencontré par les travailleurs « solo ». De plus, vous pouvez devenir sociétaire de la CAE, et être partie prenante des décisions de la structure.


  • Se simplifier la vie professionnelle

Pouvoir se consacrer pleinement à son activité et à sa recherche de clientèle, sans contingences administratives, être accompagné dans ses démarches et dans le suivi comptable de son activité pour d'alléger ses contraintes d'entrepreneur.


  • Faire partager son savoir, ses compétences

Transmettre son savoir, partager ses expériences, ses déboires, ses petits bonheurs, pour permettre à d'autres d'éviter les écueils par lesquels vous êtes passés, leur montrer le chemin de la réussite.

  • Aider de jeunes entrepreneurs à créer leur activité

Parce qu'avoir un savoir faire important ne rime pas toujours avec être gestionnaire, en entrant à la Rur'Ban Coop, non seulement vous pouvez apporter vos connaissances et votre aide, mais votre participation aux frais de la CAE servira à salarier des permanents qui seront à la disposition, entre autre, de ces jeunes pousses entrepreneuriales.


  • Inventer un nouveau mode de fonctionnement économique

La coopération, le partage, la mise en commun ne sont pas des valeurs que l'on retrouve très souvent dans le commerce et l'économie dite classique. Parce que pour vous ces valeurs là sont indispensables à la construction d'une nouvelle économie, plus juste, plus forte, plus sociale, rejoindre une CAE est la vraie solution.


  • Avoir une meilleure couverture sociale

La couverture sociale et la retraite sont des sujets au cœur de l'actualité ces derniers mois. Les entrepreneurs sont malheureusement loin d'être les mieux lotis. En devenant entrepreneur-salarié, vous restez entrepreneur et maître de votre activité mais vous devenez aussi salarié, avec tous les avantages sociaux que cela représente.

  • Travailler en réseau

Rejoindre un collectif, c'est aussi se donner des chances de trouver des partenaires de travail. Avoir la possibilité de répondre à des appels d'offres plus importants, en mettant en commun des compétences, des savoir-faire complémentaires.


  • Ancrer localement son activité, aider à la création d'emplois non délocalisables.

Une coopérative d'activités et d'emplois est par essence une entreprise non délocalisable, et pour plusieurs raisons. Des entrepreneurs existants, souvent liés aux services et donc près de leurs clients, en font partie. Mais c'est aussi une volonté de s'ancrer localement, d'aller aux devants des différents partenaires et de pouvoir participer au développement d'un territoire, du territoire, de notre territoire. Participer au maillage social, à la vie locale, à la vie économique sont les principaux objectifs de l'ancrage territorial de la CAE.

vendredi 15 avril 2011

Une chronique sur les CAE dans Télématin !

Télématin, la matinale de France 2, a dédié ce matin sa chronique emploi
aux Coopératives d'Activités et d'Empoi !

Merci à eux, et à Sophie Pignal, pour cette vitrine! Et bravo à la CAE Clara !

Vous pouvez voir la chronique ici


mardi 12 avril 2011

Mettre en commun, est-ce si simple ?

Le projet avance, et avance bien !

Mise en place d'un document de présentation synthétique mais complet, mails envoyés aux élus, aux directeurs des agences de développement économique, contacts avec les agglomérations concernées, le projet entre dans sa phase "allons vers les autres!"

Et c'est bien normal pour un projet coopératif.

Car que serait une CAE sans le collectif ?

Lorsque j'ai commencé à travailler sur le projet, j'ai beaucoup réfléchi seule à ce que je voulais voir éclore. Et puis le temps m'a rattraper, seule sur un projet de cet ampleur, avec 3 enfants dont un bébé en bas âge, cela me semblait compliqué de le mener à bien.

Sarah est arrivée, et j'ai du mettre mon "bébé pro" sur la table, toutes mes idées, toutes mes envies, tout le travail déjà effectué.

Alors je l'avoue, non, ce n'est pas facile. Les vieux réflexes acquis par mon passage dans les entreprises classiques ne m'ont pas aidé, ne m'ont pas appris à partager. J'ai du me faire un peu violence, je peux le dire maintenant.

Mais je ne regrette rien ! Chaque jour je m'enrichis au contact des autres, ces autres qui me font réfléchir, penser, qui me bousculent parfois, me soutiennent toujours, nous permettent de remettre en question tel ou tel phase du projet.

Alors oui mettre en commun, ce n'est pas forcément simple, certainement pas inné, mais tellement enrichissant que rien aujourd'hui ne me ferait revenir en arrière...

Coopérons !


mardi 5 avril 2011

Les Mam'S 77 à l'honneur !

Le premier Mam'Café 77 a eu lieu vendredi dernier, et le Parisien nous a réservé un joli article dans la presse ce matin. Et une petite ligne pour la Rur'Ban Coop, ça ne fait de mal à personne !







jeudi 31 mars 2011

Premier Mam'Café dans le 77

Céline fait partie du réseau des Mampreneurs

Aujourd'hui c'est le 1er Mam'Café 77, à Melun, à la Maison de l'Emploi Melun Val de Seine, qui nous prête une salle. Merci à eux !

Et hop de 10h à 12h allons faire connaissance entre Mam's seine-et-marnaises !


mardi 22 mars 2011

Le site de l'Atelier se fait une beauté !

Le site internet de l'Atelier - Centre de ressources régional de l'Economie sociale et solidaire a eu le droit à un lifting graphique des plus agréables! Et pourtant l'ancienne version était déjà très chouette.

C'est pour nous l'occasion du coup de faire la publicité de cet organisme, véritable porte d'entrée de l'économie sociale et solidaire en Ile-de-France.

Écoute, conseils, orientation, documentation, tout ça dans un cadre de travail très agréable, attendent les porteurs de projets, mais aussi les particuliers qui souhaiteraient devenir consom'acteurs .

Alors oui vous me direz, dans un passé pas si lointain, j'étais salariée de l'Atelier et donc je suis de parti pris... Oui surement, mais justement !

C'est grâce à l'Atelier que j'ai découvert les Coopératives d'Activités et d'Emplois et grâce à tous les porteurs de projets que j'ai croisé là-bas, que l'idée de la Rur'Ban Coop est née. Je me suis enrichie de l'organisme, de mes collègues, des porteurs de projets, des structures que j'ai croisé, des acteurs de l'économie sociale et solidaire qui ont échangé avec moi lors de mes deux années au sein de la structure...

Je ne peux donc que glisser un Merci à tous dans ce message...

Bref allez visiter le site de l'Atelier, et surtout la page consacré aux Cae !




Déjeuner Rur'Ban Coop

Il est très important de faire vivre le collectif déjà créé autour de la Rur'Ban Coop.

C'est pourquoi un déjeuner est organisé le 9 mai 2011 à 12h sur Melun.

Ce sera l'occasion pour toutes les personnes déjà parties prenantes du projet de se rencontrer, d'échanger au délà de la sphère internet et de pouvoir faire avancer le projet ensemble.

Si vous souhaitez vous joindre à nous, merci de contacter Céline au 0670056578.

Vous êtes les bienvenus !


jeudi 10 mars 2011

Des nouvelles du projet

Hier, Sarah et moi sommes allées en rendez-vous à la Maison de l'Emploi de Sénart pour le suivi de notre projet.

Rétro-planning, date de lancement, démarches restantes à effectuer, partenariats à engager, pas mal de thèmes différents ont été abordé et maintenant, à nous de bosser !


vendredi 4 février 2011

L'Economie sociale et solidaire et les CAE dans les Echos

Le président de l'Atelier , Jean Marc Brûlé, a cosigné avec Olivier Jouan, administrateur de Coopérer pour Entreprendre, une tribune dans les Echos pour dénoncer les écueils du régime de l'auto-entrepreneur et montrer comment l'entrepreneuriat collectif apporte des solutions au chômage et stimule l'esprit d'entreprendre.

Vous pouvez trouver cette tribune ici :

http://www.lesechos.fr/opinions/points_vue/0201114473500-pourquoi-il-faut-encourager-l-entrepreneuriat-collectif.htm

En lien avec l'Atelier, Les Echos ont également consacré un article aux Scop, à l'entrepreneuriat social et aux CAE. Cet article est disponible ici :

http://entrepreneur.lesechos.fr/entreprise/creation/actualites/economie-sociale-et-solidaire-de-nouveaux-modeles-d-entrepreneuriat-110939.php

Bonne lecture!

mercredi 26 janvier 2011

Naissance d'un projet

Le projet Rur'Ban Coop

Notre projet est aujourd'hui de mettre en place un outil pour les entrepreneurs de Seine-et-Marne et d'Essonne souhaitant s'investir dans leur activité sans les contraintes de gestion, appartenir à un groupe, ne plus se sentir isolés et voulant s'impliquer dans une vie coopérative.

Notre projet est donc tout d'abord VOTRE projet. Il n'a d'existence, d'avenir, que si des entrepreneurs en font leur outil de travail. C'est pourquoi, dès maintenant, vous pouvez rejoindre le projet pour participer à son élaboration et que la structure réponde le mieux à VOS besoins.

C'est à travers ce travail collectif que seront montées les premières briques d’une structure adéquate aux futurs entrepreneurs-salariés, autour de principes communs.

Une CAE est une dynamique avant tout. Elle devient ce que ses acteurs souhaitent qu'elle devienne.